Épargne, caution, apport personnel… Comprendre les termes utilisés par le banquier.

 

Vous effectuez une vente ou réalisez un investissement locatif ? Nous vous donnons les clés pour décrypter les termes bancaires (épargne, apport, caution, etc.).

Au cours d’une transaction immobilière, vous pouvez être amené à rencontrer des termes techniques (épargne, apport personnel, caution, etc.). En lien avec notre précédent article sur le vocabulaire utilisé par le notaire, nous vous listons désormais quelques expressions utilisées par le banquier. Vous êtes amené à les rencontrer dans le cadre d’une vente ou d’un achat immobilier, il est donc important d’en saisir le sens. 

investir épargne crédit banque

Épargne

L’épargne désigne toutes sommes mises en réserve ou destinées à créer du capital. Ces sommes peuvent être déposées sur : 

  • un compte courant bancaire, 
  • des produits de placement (tels que CODEVI, PEP, contrat d’assurance-vie…),
  • un portefeuille boursier (actions ou obligations),
  • des SICAV (sociétés d’investissement à capital variable) 
  • des FCP (fonds communs de placements).

En immobilier, l’épargne est donc la somme que vous êtes prête à allouer à un investissement afin de vous constituer un patrimoine. 

Il existe plusieurs manières d’épargner via l’immobilier : 

  • l’achat d’une résidence principale ou secondaire
  • l’achat d’un appartement ou d’une maison à but locatif 
  • les placements au sein de Sociétés Civiles Immobilières 
  • l’investissement en “pierre papier” (Organisation de Placement Collectif en Immobilier, Société d’Investissement Immobilier Cotée…)

Qu’elle soit directe ou indirecte, l’épargne immobilière est entreprise dans le but de placer un capital, de se constituer un patrimoine ou de le transmettre, de percevoir de potentiels revenus (afin de préparer votre retraite, le financement de projets futurs, etc.).

Caution

La caution bancaire est une garantie. Elle est effective pour les locations ainsi que pour les transactions immobilières. Lorsque vous souhaitez accéder à une propriété en contractant un crédit, vous devez obtenir une garantie en cas de non-paiement de vos mensualités.

Dans le cas où vous achetez un bien immobilier par l’intermédiaire d’un crédit, vous devez choisir entre l’hypothèque ou la caution bancaire (garanties permettant d’assurer le non-paiement des mensualités du prêt immobilier). L’hypothèque est plus onéreuse, mais la caution bancaire n’est pas toujours accordée par l’organisme bancaire.

Hypothèque

L’hypothèque d’un crédit immobilier est une garantie. Elle protège l’organisme financier qui vous prête de l’argent contre les potentiels impayés. En cas de non remboursement des mensualités, l’organisme prêteur peut saisir le bien immobilier et le revendre pour se rembourser. Son inscription est faite par un notaire qui la fait publier aux services de la publicité foncière. Sa durée est valable sur la durée du crédit et son coût est celui des frais de notaire lors de l’inscription par le notaire aux services de publicité foncière.  

Apport personnel

L’apport personnel est la somme que vous possédez déjà et qui vous permet de financer une partie ou la totalité de votre investissement. Cette somme provient de vos économies. Elle peut être issue de votre épargne, de la revente d’un précédent bien immobilier, d’un héritage reçu ou encore d’un prêt familial. 

Si cet apport est conséquent, vous pourrez bénéficier d’un taux réduit auprès de votre organisme financier. Les organismes financiers exigent généralement un apport personnel d’au moins 10% du montant total de l’opération.

Tableau d’amortissement

Un tableau d’amortissement est un tableau financier utilisé dans le domaine de la comptabilité. Le tableau d’amortissement d’un crédit est un document remis par l’organisme financier prêteur, lui indiquant le montant du capital amorti, celui des intérêts et celui de l’échéance de remboursement tout au long de la durée du prêt. Cela sert à planifier vos échéances de prêt.

Différé d’amortissement

Le différé d’amortissement est la période durant laquelle vous avez la permission de ne pas rembourser ou de rembourser partiellement le capital emprunté.

L’avantage principal du différé d’amortissement est de rembourser des échéances moins lourdes. Les échéances comprennent alors que les intérêts d’emprunt, les frais d’assurances, de garantie et de gestion, tout en bénéficiant du maximum de déductibilité fiscale.

Taux d’endettement 

Le taux d’endettement permet de déterminer si vous êtes en capacité de contracter un emprunt. C’est la part de vos revenus qui est consacré au remboursement du prêt contracté. Le taux d’endettement correspond au poids de vos charges mensuelles sur vos revenus mensuels. Ainsi, si vos charges mensuelles sont trop élevées par rapport à vos revenus, le risque de ne pas pouvoir rembourser les sommes dues est plus important. En théorie, en immobilier, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%.

Taux d’intérêt

Le taux d’intérêt d’un emprunt fixe la rémunération du capital prêté (exprimé en pourcentage du montant prêté) versée par l’emprunteur au prêteur. Il peut être différent en fonction des marchés, des prêteurs et de la durée. Les intérêts d’un prêt immobilier servent à rémunérer la banque ou l’organisme de crédit qui vous prête de l’argent.

RECAP’

L’épargne désigne les sommes qui sont déposées sur un compte ou autre que vous posséder déjà et que vous êtes prêt à allouer à un projet.

La caution est une garantie. Elle est effective pour les locations et pour les transactions immobilières.

L’hypothèque est une garantie, qui protège l’organisme financier en cas de non paiement de vos mensualités. Dans ce cas, l’organisme prêteur peut saisir votre bien immobilier et le revendre dans le but de se rembourser.

L’apport personnel est la somme que vous possédez déjà et qui vous permet de financer une partie ou la totalité de votre investissement. L’apport peut être issu de votre épargne, d’une revente d’un précédent bien immobilier ou autre.

Un tableau d’amortissement est un tableau financier fourni par l’organisme prêteur. Il sert à planifier les échéances de vos prêts.

Le différé d’amortissement est une période durant laquelle vous avez la permission de ne pas payer ou de payer partiellement vos mensualités. Elles sont établies avec l’organisme prêteur.

Le taux d’endettement permet de déterminer si vous êtes en capacité de contracter un emprunt.

Le taux d’intérêt fixe la rémunération de l’organisme prêteur dans un emprunt de capital. Il est variable en fonction des prêteurs, de la période, de la durée.

Vous avez maintenant toutes les clés pour comrendre les termes bancaires lors d’une transaction immobilière. Retrouvez d’autres articles sur le sujet de l’immobilier sur notre page Conseils.

Découvrez d'autres conseils

Investir en colocation

Investir en colocation

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif en colocation ? Vous souhaitez tout savoir avant de vous lancer ? Cet article devrait vous intéresser

lire plus