fbpx

La colocation, autrefois marginale, gagne du terrain chaque année. Aujourd’hui, c’est un mode d’habitation qui séduit et qui s’ancre dans nos habitudes.

Dans cet article, nous allons déterminer quelle est la demande locative en colocation, à Nantes, quel type de bail utiliser et l’incidence sur le fonctionnement de la colocation. Vous allez découvir les tendances émergentes à Nantes.

Comment louer en colocation à Nantes ?

Top 10 des villes où les chambres en colocation sont les plus convoitées

Source : Appartager.com avec Datawrapper / Le Figaro.fr

La demande est forte

Nantes arrive en première position avec 6,3 demandes en moyenne pour une annonce.

Attention, le marché est hétérogène : dans certaines zones il y a une forte demande et, dans d’autres, pas du tout. Il faut une bonne connaissance du marché pour se lancer en toute sérénité.

Il est nécessaire de bien connaître la cible de locataires visée.

Louer en bail collectif

Une colocation louée avec un bail collectif, c’est un seul contrat qui inclut  tous les locataires. Le dépôt de garantie est commun et le bail ne stipule pas de surface privative. Dans les faits, chacun à sa chambre mais c’est de l’organisation interne. Les loyers ne sont, en principe, pas fractionnés. Un locataire se charge de récupérer les loyers et de les verser au bailleur ou, alors, les colocataires ouvrent un compte bancaire commun

Le bail est généralement rédigé avec une clause de solidarité, c’est à dire que, s’il y a une dégradation ou un impayé, chaque locataire est responsable.

Souvent, en bail collectif, c’est un groupe d’amis qui arrive à convaincre un propriétaire de louer le logement en colocation.

 

Louer en bail individuel

Une colocation louée avec un bail individuel, c’est un contrat par chambre. Chaque locataire verse un dépôt de garantie au bailleur. Le bail stipule la surface privative, par exemple la chambre et les surfaces collectives (cuisine, salon, wc…).

Il n’y a pas de clause de solidarité entre les colocataires, c’est à dire que, si il y a une dégradation ou un impayé, c’est le locataire concerné qui paye le bailleur.

La colocation en bail individuel attire des étudiants et des jeunes travailleurs qui cherchent à avoir une chambre dans un logement qui offre du confort.

Différence entre un bail collectif et individuel

La plus grande différence est le prix de location, louer en bail individuel permet de louer à la chambre.

par exemple

T4 de 70m2, à Rezé, loué avec les charges :

En meublé

En nue

En colocation avec bail collectif

En colocation avec des baux individuels

Source : Notre retour d’expérience

La deuxième différence réside dans le fonctionnement. Le bail collectif offre, en théorie, au bailleur moins de gestion mais, s’il y a une difficulté dans la colocation, il est alors difficile pour le propriétaire d’y voir clair et de pouvoir intervenir, contrairement au bail individuel.

Les aides personnalisées au logement

Les personnes vivant en colocation peuvent percevoir les APL.

Les APL sont individuelles et chaque locataire doit faire sa propre demande.

Les APL dépendent de la part du loyer que paie le locataire et de ses revenus.

La demande des colocataires

Finie, la colocation avec les meubles de la grand-mère et les rideaux vieillots. Les locataires recherchent un logement bien agencé avec une décoration à leur goût.

Les colocataires veulent poser leurs valise dans un appartement meublé où il n’y a rien à prévoir.

Une proximité avec les transports en commun est devenue indispensable.

Pourquoi cet engouement pour la colocation ?

Le marché de la colocation est en plein développement. Le marché progresse de 30% à 40% par an et double tous les 24 mois.

À titre de comparaison, la colocation à Paris ne représente que 8% du marché contre 40% à Londres. source : Guy Hoquet.

A Nantes, même constat : de nombreux appartements, autrefois loués à des familles, sont aujourd’hui loués en colocation.

  • Rencontrer de nouvelles personnes 71% 71%
  • Réduire leur budget 53% 53%
  • Vivre en communauté 31% 31%

Source : Les Echos

Les évolutions de la colocation

Co-living

En trois mots, c’est la colocation haut de gamme. Il y a, en plus de l’ameublement haut de gamme et d’une décoration soignée, une salle d’eau par chambre et un service de ménage.

Le bien se distingue par une prestation rare, par exemple : emplacement exceptionnel, terrasse, jardin, jacuzzi, salle de cinéma, salle de sport.

Les candidats à Nantes sont des jeunes travailleurs.

 

Colocation sénior

Une tendance venue du Nord, encore marginale à Nantes qui touche un public réceptif. De nombreuses personnes vivent seules et ont envie d’être entourées pour partager des moments de convivialité.

C’est aussi l’opportunité d’allouer moins au logement ou de profiter d’un logement plus spacieux.

Récap’

La colocation a de beaux jours devant elle.

Il faut sélectionner, avec soin, l’emplacement et proposer une décoration et un ameublement correspondant à la cible des futurs locataires.

Choisissez bien le bail qui correspond au fonctionnement que vous voulez instaurer. Soyez à l’écoute de vos locataires, ils vous le rendront bien 🙂

Découvrir d’autres conseils