fbpx

Population : 

Habitants à Nantes : 303 382

Habitants dans l’agglomération : 638 694

Habitants dans l’aire urbaine : 972 800

Étudiants :  61 000 

Salaire moyen annuel net par habitant à Nantes : 31 442 €

Source : INSEE 

Source : INSEE

Source : Meilleurs agents / notaire, Insee

Démographie entre 2011 et 2016

+19 000 habitants à Nantes 

+ 43 600 dans l’agglomération

Temps de transport en train :

Paris / Nantes : 2h20

Nantes / La Baule : 50 minutes

 

Les projets de construction 

 

 

  • Nouvelle gare, en 2020, et aménagement de l’axe Feydeau-Commerce-Petite-Hollande, en 2021 ;
  • Nouveau CHU – quartier de la santé, en 2026 ;
  • Ile de Nantes : chantier du secteur sud-ouest, implantation de l‘Ecole de Design, d’un food-hall ;
  • Zac Pirmil-Isles : 3.300 logements, 50.000 m² de locaux tertiaires, au total, des commerces et des équipements ;
  • Bas-Chantenay : Jardin extraordinaire, en septembre 2019, l’Arbre aux hérons, en 2022, environ 90.000 m² de surface de plancher de commerces ;
  • Le quartier Euronantes (2004-2025).

La politique de construction

Pour palier la pénurie de logements, augmenter le nombre de constructions est la solution mais est-ce vraiment réalisable  ?

Les mises en construction sont insuffisantes pour accueillir les nouveaux Nantais. Les promoteurs cherchent des terrains, qui se font rares. En effet, la ville ne veut plus construire sur des terres agricoles. De plus, les recours sont nombreux et le PLU (plan local d’urbanisme) limite la hauteur de construction. Les terrains qui permettent d’accueillir un immeuble sont rares et leur prix explose. Ce phénomène explique pourquoi les promoteurs immobiliers ne construisent pas plus.

L’emploi

L’agglomération nantaise est un pôle économique régional avec un tissu économique diversifié et dynamique. Des sociétés nationales et internationales ont leur siège dans l’agglomération et, depuis quelques années, des antennes de grandes sociétés se créent à Nantes pour attirer des talents, notamment dans les métiers du numérique.

Par exemple, l’entreprise Doctolib installe son antenne régionale à Nantes et a pour objectif d’atteindre une taille de 500 employés sur le site de Nantes.

« Nous cherchions une ville offrant à la fois un vivier de talents sur les métiers du numérique, des profils commerciaux, service clients, et un cadre de vie agréable pour nos collaborateurs actuels et futurs. Nantes a parfaitement rempli le cahier des charges »

Matthieu Birach

DRH, Doctolib

Potentiel

Depuis des décennies, la ville entreprend des travaux d’infrastructures, les uns après les autres, à un rythme modéré. Le slogan d’une époque « Nantes aux Nantais »  traduisait que les projets répondaient aux besoins des habitants. Ensuite, la ville s’est ouverte aux touristes exclusivement des Français, avec “Le voyage à Nantes”. Nantes est encore peu connue à l’étranger alors que la Bretagne l’est beaucoup plus. Pour ce faire, la métropole peut accélérer le développement aisément en faisant des partenariats publics/privés. 

Par choix politique, ce partenariat n’a été que très peu utilisé et c’est là que réside tout le potentiel de la ville ainsi que sa capacité à investir, à nouveau, dans de grands projets.

 

RECAP’ :

L’agglomération nantaise, à proximité de la mer, est reconnue comme étant particulièrement agréable à vivre. C’est aussi un pôle économique en pleine expansion qui attire, notamment, les cadres de la région parisienne à fort pouvoir d’achat.

La démographie est positive mais le nombre de mises en construction est insuffisant pour répondre à la demande. Pourtant, la politique de construction s’est encore durcie pour préserver les terres agricoles et conserver des hauteurs de construction basses. 

Cette politique contribue à la densification de l’agglomération et de l’aire urbaine. 

De nombreux projets d’infrastructures vont être bénéfiques pour les propriétaires.

Nantes va donc se densifier et le prix de l’immobilier va augmenter d’une manière très mécanique.

 

%

Le prix de l’immobilier a augmenté à Nantes de +48 % en 10 ans

Source : Se loger

%

Les loyers ont augmenté à Nantes de +9,66 %* entre 2018 et 2019

Source : Le Point