Ajouter une chambre permet d’augmenter le nombre de pièces du bien.

Cependant, ajouter une chambre c’est diminuer ou supprimer un autre espace et réaliser des travaux. 

Pourquoi est-ce rentable et comment procéder ?

1

Augmenter la rentabilité locative

Le cas de la petite surface :  Transformer un studio en T1 bis, c’est à dire avec un coin nuit ou encore mieux en T2 en créant une chambre est source de confort pour le locataire et le prix du loyer pourra être plus élevé.

Le cas du logement familial : Une famille avec des enfants a besoin d’un certain nombre de chambres.  Le choix entre avoir une salle à manger pour recevoir ses invités ou un espace privé pour chaque enfant est vite fait.

 Le cas de la colocation : Le prix du loyer est directement déterminé par le nombre de chambres. Plus vous avez de chambres, plus vous allez multiplier les loyers.

 Autre avantage : Diminuer les charges :

Une surface optimisée avec un ratio chambres / espace de vie, qui permet d’acheter ou de louer une plus petite surface tout en ayant le nombre de chambres requis, réduit proportionnellement les charges suivantes : taxe d’habitation, taxe foncière, charges de copropriété et chauffage. 

Le locataire et le propriétaire sont gagnants.

2

Augmenter la valeur du bien

Les critères : les acheteurs définissent leurs critères pour faire l’acquisition d’un bien. Ces critères sont, en général : le budget, le quartier et le nombre de pièces.

Ils les transmettent à un professionnel de l’immobilier ou remplissent leurs critères sur les sites d’annonces en ligne pour recevoir des alertes, dès qu’un nouveau bien est proposé.

Votre bien devra remplir ces critères pour être vu, visité puis acheté.

Le prix : Votre bien sera vendu plus cher au prix du m2 mais il sera plus attractif sur le plan nombre de chambres/ prix d’acquisition. Vous vous adresserez autant à un investisseur qu’à un acheteur pour résidence principale.

3

Une ouverture vers l’extérieur

Il est indispensable d’avoir une fenêtre vers l’extérieur. 

4

Les obstacles

Il faut pouvoir reconfigurer le logement :

L’ennemi numéro 1 est le mur porteur. S’il y a un mur porteur, le percer sera coûteux et, dans le cas d’une copropriété, il faudra demander l’accord de la copropriété. L’issue est incertaine.

L’ennemi numéro 2, ce sont les évacuations. N’oubliez pas que les évacuations sont gravitationnelles; oubliez les pompes qui vous causeront des ennuis.

5

Le prix des travaux

Créer une chambre à un coût : il faut monter une cloison, une porte, modifier l’électricité, faire les sols et les peintures. C’est l’intervention de plusieurs artisans, pour des tâches de courte durée, qui demande une coordination.

Le ratio utilisé pour calculer le prix des travaux dans l’agglomération nantaise est de l’ordre de 1000€ du m2.

Malgré le prix des travaux, le retour sur investissement est rapide.

Conclusion

Il est financièrement très intéressant de créer une chambre supplémentaire. Cependant, rares sont les biens qui se prêtent à être optimisés. Il ne faut pas qu’un mur porteur ou une évacuation entrave la création de la pièce.

Si c’est réalisable, vos locataires et vous-mêmes serez financièrement gagnants et vous répondrez encore mieux à la demande locative.